Appelez le : 02 97 01 36 94 Prenez Rendez-Vous en ligne

Liposuccion

LIPOASPIRATION DES SURCHARGES GRAISSEUSES LOCALISEES

But de L’intervention: améliorer la morphologie en supprimant les surcharges graisseuses localisées par aspiration.

Déroulement de l’intervention: le plus souvent réalisée sous anesthésie générale, les surcharges graisseuses sont aspirées à l’aide de canules de petit diamètre introduites par de petits orifices. Celles-ci sont reliées à un aspirateur.

Certaines localisations sont particulièrement favorables: la région abdominale antérieure, les hanches, la face externe des cuisses, la face interne des genoux, la région cervicale et sous-mentonnière.

Certaines zones sont de traitement plus difficile: la face antérieure des cuisses, les chevilles.

L’intervention peut durer de 1 à 2 heures suivant l’importance des zones à traiter.

Après l’intervention, un vêtement compressif est mis en place afin de diminuer les œdèmes et favoriser la rétraction cutanée en regard des zones aspirées.

Suites opératoires : si l’état de la patiente le permet et après accord du médecin anesthésiste, une sortie peut être envisagée le soir de l’intervention. Sinon, la patiente passe une nuit à la clinique.

Dés le lendemain de l’intervention, la patiente peut se doucher, nettoyer les cicatrices à l’eau et au savon puis avec un antiseptique qui aura été prescrit.

Le vêtement compressif doit être porté jour et nuit pendant 3 semaines.
Les fils sont retirés vers le 7° jour environ.
Les suites opératoires sont douloureuses pendant 4 à 5 jours nécessitant la prise d’antalgiques. Les suites immédiates sont marquées par l’apparition d’ecchymoses et d’un œdème parfois important qui peut masquer dans un premier temps les bienfaits de l’intervention. Les ecchymoses régressent en 10 jours environ et une grande partie de l’œdème régresse en 3 semaines. Ce dernier disparaîtra complètement en 2 ou 3 mois environ date à laquelle on pourra apprécier le résultat définitif .

Effets indésirables

irrégularités: Pour éviter des irrégularités on utilise du matériel de petit calibre et la liposuccion est effectuée au niveau de la graisse profonde. Par contre les irrégularités présentes en pré­opératoire et notamment l’aspect de « peau d’orange » ne sont pas obligatoirement améliorées par cette intervention. Une mauvaise élasticité cutanée favorise les irrégularités par insuffisance de rétraction. La patiente en est prévenue avant l’intervention. La persistance d’un excès localisé peut nécessiter une retouche sous anesthésie locale.

La stabilité du résultat est directement liée à la stabilité pondérale. Une prise de poids peut entraîner une réapparition de la graisse dans la même zone.