Appelez le : 02 97 01 36 94 Prenez Rendez-Vous en ligne

Reconstruction par grand dorsal

Le lambeau musculo cutané de grand dorsal

On peut prélever également dans le dos une palette cutanée vascularisée par le muscle grand dorsal. Les tissus apportés sont le plus souvent en quantité insuffisante pour reconstruire le sein. Il faut donc y adjoindre une prothèse. Le prélèvement de la peau dorsale est à l’origine d’une cicatrice horizontale ou verticale facilement dissimulable par le bras en position verticale. Le prélèvement du muscle n’entraîne pas de séquelle fonctionnelle.

Cette intervention dure environ 3 heures et nécessite une hospitalisation d’une semaine environ.

Les inconvénients de cette méthode résident dans la présence de la prothèse qui peut se compliquer d’une coque et nécessite un remplacement tous les 10 ou 15 ans.

Lorsque la corpulence de la patiente le permet, on peut éviter d’utiliser une prothèse en complément et apporter un complément de volume en utilisant la technique du lipofilling ou réinjection de graisse. Cette technique nécessite plusieurs temps opératoires avant d’obtenir un volume satisfaisant mais la reconstruction est assurée uniquement avec les tissus de la patiente.