Appelez le : 02 97 01 36 94 Prenez Rendez-Vous en ligne

Reconstruction par prothèse

La reconstruction par prothèse

Lorsque la patiente dispose d’une quantité de peau qui peut être facilement distendue par une prothèse et lorsque le volume du sein à reconstruire n’est pas trop important on peut proposer la mise en place d’une prothèse. Cette prothèse est placée en arrière d’un muscle ,le muscle grand pectoral en utilisant la cicatrice de mammectomie. Les prothèses actuellement utilisées sont le plus souvent des prothèses pré remplies de gel de silicone et de forme anatomique pour reproduire au mieux la forme naturelle du sein.
Cette intervention se déroule sous anesthésie générale , dure environ une heure et nécessite une hospitalisation de 3 ou 4 jours en moyenne. Des douleurs sont présentes pendant 15 à 21 jours. Il faut prévoir un arrêt de travail d’environ 1 mois.
La principale complication de cette méthode est représentée par le phénomène de coque qui correspond à une réaction fibreuse de l’organisme autour de l’implant et qui entraîne une induration du sein reconstruit. On peut estimer ce risque à environ 20%. Il faut prévoir le changement de la prothèse tous les 10 ou 15 ans.

Lorsque la patiente ne dispose pas d’une quantité ou d’une qualité de peau qui permet la reconstruction par une prothèse simple ou lorsque le volume à reconstruire est trop important il faut apporter de la peau qui provient d’une zone située à proximité :l’abdomen ou le dos. On peut prélever une surface de peau irriguée par un muscle provenant du dos (muscle grand dorsal) ou de l’abdomen (muscle grand droit de l’abdomen).

Durée de vie des prothèses

Les prothèses pré remplies de gel de silicone ont une durée de vie limitée. Il est conseillé de ne pas les conserver plus de 15 ans car il existe un risque de rupture et de coque péri prothétique.